Assistance respiratoire

 

Nos prestations

 

Quels sont les outils de dépistage et diagnostics respiratoires ?

Les gaz du sang : l’examen essentiel et indispensable pour valider la prise en charge par oxygénothérapie long terme des insuffisants respiratoires chroniques. C’est un prélèvement artériel (artère radiale) qui permet d’apprécier 3 constantes :

  • la PaO2 : quantité d’oxygène dissous dans le sang
  • la PaCO2 : quantité de dioxyde de carbone dissous dans le sang
  • le pH

Les gaz du sang sont obligatoires sur la DEP (Demande d'Entente Préalable)

La saturation en oxygène (SaO2) : c’est la saturation de l’hémoglobine des globules rouges en oxygène. Elle se mesure avec un oxymètre de pouls et doit se situer en 95 et 100%. Cet examen est ponctuel et permet de valider qu’un patient décompense.

La capnographie : c’est un acte gratuit demandé par le prescripteur qui permet de mesurer la quantité de gaz carbonique présent dans le sang. La présence de gaz carbonique démontre que le patient est en hypoventilation.

L’oxymétrie : elle est de contrôle pour un patient sous oxygène, PPC ou ventilation. Elle permet de détecter une hypoxémie nocturne (présence de gaz carbonique dans le sang), une désaturation à l’effort ou un SAOS (Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil).

La polygraphie : c’est un outil de diagnostic du sommeil réalisé par le médecin. Il permet d’observer si le patient fait des apnées pendant sa nuit. Il est indispensable à la prescription du traitement de l’apnée du sommeil. Il mesure :

  • l'intensité du son
  • l'oxymétrie et fréquence cardiaque
  • les mouvements de la cage thoracique
  • le flux bucco-nasal

La polysomnographie : elle reprend tous les éléments de mesure de la polygraphie auxquels s’ajoutent des données neurologiques (électro-encéphalogramme par exemple). Elle validera la présence ou non d’apnées centrales (apnée non mécanique)

L’échelle d’Epworth : c’est une échelle de somnolence : elle permet de mesurer l’état de fatigue diurne.

Le questionnaire Saint Georges : c’est un questionnaire permettant d’évaluer l’état d’essoufflement et de décompensation du patient

Le test de marche de 6 minutes : il permet de valider le besoin en oxygène de déambulation et le mode d’administration de l’oxygène (pulsé ou continu)

 

Revenir à la page d'accueil